Les publications

Nouvelles densités, nouvel habitat - Rotterdam 2002

En matière urbaine, la densité et l'étalement n'ont pas bonne réputation. La densité est censée aggraver les problèmes sociaux. L'étalement est synonyme de consommation d'espace aux frais de la collectivité. La réalité est plus complexe, c'est ce qu'ont mis en évidence les interventions et les débats de ce séminaire.

Le phénomène de l'étalement est lié à la mobilité urbaine, en particulier à l'usage si développé aujourd'hui de l'automobile. La question est donc posée de savoir si la mobilité dessine la ville .Quand la densité s'exprime dans des typologies à l'échelle non maîtrisée, elle est mal vécue et mal acceptée. On peut en conclure que cette notion se réfère à des modes d'organisation urbaine qui peuvent être très différents. L'exemple hollandais est à cet égard significatif.

A Rotterdam comme à Amsterdam, la rénovation des friches portuaires a été l'occasion de mettre en pratique une politique volontaire de production de logements dans de nouveaux quartiers entièrement reconvertis.

Les équipes d'architectes acteurs de ces projets nous on fait part de leurs expériences et de leurs pratiques. Ils ont suivi des voies originales et réussi la gageure de réconcilier l'architecture contemporaine avec la ville.
Superbloc, habitat individuel en bandes profondes, " logements monuments ", îlots épais, une série de typologies de logements a été mise en oeuvre pour dessiner les contours de la ville contemporaine. Pertinance des échelles urbaines sous le ciel de Hollande et dans les reflets de la mer du Nord, qualité des constructions en brique, en verre ou en béton, diversité et rigueur des architectures, tout concourt à former des quariters où étalement urbain et nouvelle densité sont en situation d'équilibre.

Au-delà de ses particularismes, l'expérience hollandaise trace ici le contour d'un urbanisme et d'une architecture contemporains ancrés dans le paysage et appuyés sur une véritable culture urbaine.

Couverture Nouvelles densités, nouvel habitat - Rotterdam 2002