L'histoire

L'Histoire des architectes-conseils de l'État

Au lendemain de la seconde guerre mondiale en 1945, le cinquième du patrimoine immobilier de la France, soit environ 2.560.000 immeubles, est détruit ou en ruine.
La reconstruction passe donc au premier rang des priorités des pouvoirs publics en même temps qu’elle devient en enjeu social, politique, technique et économique. L’Etat joue alors un rôle prépondérant dans le domaine de l’urbanisme et de la construction à l’échelle nationale. Le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme est créé fin 1944. Ce ministère est alors dirigé par Raoul Dautry qui publie la charte de l’architecte reconstructeur. Cette charte fixe les missions et l’organisation des architectes qui travaillent pour la reconstruction.

Il cède sa place en 1948 à Eugène Claudius-Petit qui restera à ce poste jusqu’en 1953.

Eugène Claudius-Petit, ami et fervent admirateur de Le Corbusier, plaide pour que soit envisagé à l’échelle du territoire un programme national d’aménagement qui engage la France à long terme.

C’est dans ce contexte qu’il nomme, en 1950, les architectes conseils de la construction recrutés parmi les plus éminents architectes de l’époque. Il entend se doter ainsi d’un outil d’évaluation et de contrôle des projets d’architecture.

Depuis cette date, l’Etat au gré du changement d’intitulé du ministère en charge de la construction et de l’urbanisme, aujourd’hui ministère de l’écologie, du développement durable, du transport et du logement, a toujours réaffirmé la pleine nécessité pour lui de se doter d’experts particulièrement compétents en matière d’architecture et d’urbanisme.

Ces compétences reconnues ont incité d’autres services de l’Etat à faire appel à des architectes-conseils. C’est en effet le cas du ministère de la culture qui depuis plusieurs années maintenant fait appel à eux.

Pour en savoir plus, il est utile de télécharger sur notre site les revues conseils "Hommage à Eugène Claudius-Petit", "Le sens d’une mission" et "Etre architecte conseil"

hommage à E. Claudius Petit sens d'une mission etre architecte conseil